L’endroit où la beauté se marie avec la modernité,  où les paysages féériques nous donnent l’impression d’être dans une carte postale. Je parle bien évidemment du Maroc.

Grâce à son positionnement stratégique, son charme oriental et ses sites dignes, notre pays émerveille ses visiteurs dès le premier regard. En effet, il constitue un mystérieux mélange entre les palmiers, les oasis, la mer, les montagnes ou encore le désert du Sahara.

La découverte de ce patrimoine nécessite un voyage, mais avant, il faut avoir des idées sur les meilleurs itinéraires à faire pour passer un formidable séjour à la marocaine.

Les villes impériales:

Les trois villes impériales du Maroc sont Fès, Marrakech et Meknès. Chacune de ces villes est fondée par une nouvelle dynastie pour être la capitale de leur royaume.

Votre visite des villes impériales du Maroc commence par Marrakech et sa célèbre place Jemaa el Fna où domine la Koutoubia. De plus, les tombeaux saadiens des princes et princesses vous offriront un autre regard sur Marrakech. Le Palais de la Bahia et la Médina vous feront découvrir la splendeur d’une époque révolue. Nous aimons nous promener dans ses rues.

Direction Fès, cette ville culturelle, est l’une des villes impériales les plus fascinantes du Maroc. Entre la visite des tombeaux Marini et la nécropole en ruines, Fès se dévoile aussi bien à l’intérieur qu’à l’extérieur des murs. Fès a longtemps brillé dans le monde arabe tant sur le plan religieux que culturel.

Située à 60 km de Fès, Meknès s’est formée à l’image du sultan Moulay Ismaïl. Aujourd’hui, à travers ses palais, mosquées, fontaines, terrasses, jardins, boutiques, Meknès continue de nourrir l’imaginaire des visiteurs de son passé glorieux.

Rif

Avant de commencer votre périple en pleine nature, nous vous conseillons, cher voyageur, de passer par l’aquarium naturel « Al Ain Zarka » pour vous détendre et absorber de l’énergie positive pour commencer un agréable voyage de longues promenades. Al-Ain Al-Zarqa est à 7 km de la ville de Tétouan.

Si vous prévoyez de faire un voyage dans la belle campagne et les merveilleuses plages, essayez de partir à Beni Hassan, puis de traverser la tribu de Oulad Bakhti et ensuite jusqu’au sommet du mont Kelti. La distance entre le Beni Hassan et le sommet du Kelti ne dépasse pas 10 km, avec une difficulté variant entre moyen et difficile, surtout en hiver, lorsque le mont Kilti connaît d’importantes chutes de neige qui augmentent la difficulté du chemin. Vous pouvez monter au sommet et descendre en une journée, mais cela vous oblige à accompagner un guide, car vous reviendrez après le coucher du soleil et la nuit tombée.

Le moyen Atlas 

Aguelmam azegza est un grand lac, à 30 km de la ville de Khénifra, qui attire les touristes du monde entier pour sa beauté et pour sa richesse en poissons variés. Vous pouvez vous y rendre depuis la gare routière de Khenifra.  

La cathédrale d’Imsfrane n’est pas un monument historique. En fait, c’est un cadre naturel qui ressemble de loin à la silhouette d’une cathédrale. Cet endroit, parfois appelé cathédrale du Rocher ou cathédrale de Mastfrane, offre un paysage spectaculaire.

Culminant à 1872 mètres d’altitude, la cathédrale d’Imsfrane a un mur de six cents mètres de long. Évidemment, le lieu attire les randonneurs amateurs qui veulent admirer le panorama au pied de la cathédrale, mais aussi les randonneurs confirmés qui atteignent le sommet. Le site est impressionnant par la taille de ses formations géologiques mais aussi par le contraste des couleurs : le brun des rochers, le vert des pins et la terre rouge à certains endroits.

Notre article touche à sa fin, n’hésitez pas à nous écrire en commentaire et à partager ce contenu avec votre communauté.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.